RSS

Accueil > Paroles en l’air > Les bonnes résolutions de nouvelle année

Les bonnes résolutions de nouvelle année

dimanche 23 décembre 2012, par chris.fournie

On entend partout dans les médias parler du quotidien, ce qui est normal, mais on voudrait aussi pouvoir, ensemble, parler d’avenir. Les rares fois où il est mentionné, c’est pour souligner des points négatifs : la pauvreté, la peur du mariage pour tous, les critiques de nos hommes politiques, les futiles batailles... aurait-on oublié que le rêve permet de construire et qu’il faut garder une once de positivisme ?
Le français est extrêmement critique, ou devrais-je dire, dans une posture de jugement permanent : mais jugement d’autrui bien sûr ! rarement on perçoit une tentative d’auto-critique. La critique doit être constructive, sinon elle n’a aucune valeur ; elle doit au moins permettre l’analyse de situations pour proposer des solutions.

Il y a aujourd’hui dans notre société des raisons de douter et d’avoir peur. La perte de certaines valeurs fondamentales et de repères, notamment chez les jeunes des quartiers en difficulté, qui se traduit par la montée de certains extrêmismes, religieux ou non, et ces groupes de pensées sont potentiellement dangereux pour le devenir de notre société. Il est donc essentiel de prôner des valeurs positives et de construire ensemble un modèle de société résolument construit pour durer... dans la solidarité peut-être ?

On n’a pas les rênes du pouvoir mais chacun de nous a au moins la possibilité de prendre sa vie en main. Quant à moi, je rêve que nous prenions conscience de la présence d’autrui dans notre sphère quotidienne, une vraie conscience, pas juste une sorte d’impression physique d’être entouré. Cela permettrait de renforcer le lien social par la communication et l’échange, la solidarité, d’éviter ces multiples incivilités qui pourrissent nos journées et en bâtissant cette vraie communauté, de construire ensemble une vision de l’avenir.

Tant de personnes se plaignent que la vie est éphémère et pourtant, gâchent tant de précieux moments par de ridicules batailles. Engageons-nous vers un chemin plus positif où nous montrerons aux gens perdus et aux sceptiques qu’un beau modèle peut être mis en place et parions sur l’effet domino.

Une première résolution : prendre le temps de parler à l’autre ?

Répondre à cet article