RSS

Accueil > Paroles en l’air > Le Mariage pour tous !

Le Mariage pour tous !

dimanche 18 novembre 2012, par chris.fournie

J’ai longtemps hésité à m’exprimer sur le sujet du mariage homosexuel, ne connaissant pas le contenu du code civil, n’étant ni sociologue, ni psychologue, mais j’ai suffisamment de gens concernés dans mon entourage pour me faire une opinion, alors allons-y !

Ce qui me fait réagir est le tumulte créé par ce sujet alors que tant d’autres ne génèrent aucune réaction, en tout cas, pas de manifestation. Mais est-ce vraiment la cause familiale qui draine cette foule vers les pavés ? Oui il faut des gamètes des deux sexes pour faire un enfant ; quoique les recherches actuelles laissent présager qu’un jour, on pourra utiliser les ovocytes et les faire "se féconder seuls". Eh oui, mesdames, plus besoin d’homme, quelle horreur !

Mes amis homosexuels ne demandent souvent qu’une chose, que leur union leur procure une protection sociale incluant des droits de succession qui leur permettraient d’hériter de leur conjoint, et ce, sans y perdre toutes les plumes. Ils ne parlent pas d’avoir des enfants mais d’être protégés par la société civile dont ils sont issus et de pouvoir partagé avec l’être aimé, un moment inoubliable.

On oublie qu’une partie non négligeable des homosexuels ont été mariés et ont eu des enfants d’une précédente union hétérosexuelle, avant que leur vie ne prenne un autre tour, ils ont donc déjà des enfants.

Est-il logique qu’une cohorte d’hétérosexuels dont les enfants sont de moins en moins bien élevés, érigent pour valeur les valeurs de la famille alors que beaucoup sont séparées, déchirées, avec des enfants qui pendulent entre les semaines, les weekends, les vacances, de familles originelles en familles recomposées. Qui peut se permettre de donner des leçons de vie ? Peu de gens en réalité.

En revanche, chacun a la lourde responsabilité de travailler sur lui-même, continuer d’évoluer dans des valeurs positives. La haine, la peur ne sont pas des valeurs positives et il faut en chercher l’origine pour tenter de les comprendre. Dans tous ces débats, j’ai entendu des commentaires horrifiants, confondant les gays et les pédophiles par exemple et on a eu l’impression que certains voulaient pénaliser de nouveau l’homosexualité. Quant à l’église, n’a-t-elle pas d’autres missions dont on apprécierait qu’elle s’occupe : la souffrance de certaines catégories de jeunes en France, la perte de valeur, la démission de parents, la déshérence de nos enfants, dans les banlieues en particulier, la montée des incivilités ; l’église doit parler d’espérance et d’éducation ; la voyons-nous oeuvrer dans ces domaines ?

Personnellement je suis partagée sur ce projet de loi mais je sais une chose, c’est qu’il faut discuter tous ensemble ; quelle que soit notre opinion, il ne faut pas oublier que seul l’amour peut guider les concitoyens vers un avenir heureux, seules les valeurs positives nous font franchir des montagnes. Si nous voulons construire une France où le lien social prendra toute sa place, où les risques que fait prendre le malaise des banlieues à notre société seront diminués, alors, nous aurons réussi un pari stupide, celui de rêver qu’on peut vivre ensemble, construire une société meilleure.

<twitter_button|user=VivreMieuxEnsem>

Répondre à cet article