RSS

Accueil > Mes Publications > Les incivilités quotidiennes > La formation n’est pas un dû...

La formation n’est pas un dû...

dimanche 26 janvier 2014, par chris.fournie

Je suis tranquille ce matin, dans mon bureau depuis une bonne trentaine de minute et suis en train de rédiger des documents pour une réunion où je vais présenter le dossier d’une entreprise. Soudain, je sens comme un souffle, une agitation... Justine déboule dans mon bureau tout en frappant à la porte. Je sens qu’elle a l’air agitée, pressée, voire énervée ; ce n’est pas aujourd’hui que nous parlerons de nos maisons de campagnes qui se trouvent dans le même département. Elle reste au bout du bureau, la main sur la poignée de la porte, prête à faire demi-tour rapidement, elle jette des regards furibonds vers le couloir. Je distingue ses yeux brillants de colère derrière ses lunettes… pour un peu, elle viendrait regarder sous nos bureaux pour vérifier que personne ne s’y cache !
Elle me foudroie du regard et nous demande si nous avons vu notre chef. « Non » répondis-je. Elle me précise qu’il est inscrit à une formation qui a débuté quelques minutes auparavant, qu’il ne s’y est pas présenté, que ces formations sont très demandées, que les places sont chères…
Je le sais, moi, mais personne ne pourrait l’arrêter de déverser sa bile. A ce stade, il me faut préciser que je n’étais pas surprise, j’ai vu tant de fois mon chef s’inscrire à des meetings et ne pas y aller !
Au fur et à mesure que les mots sortaient de la bouche de Justine, le rouge lui montait aux joues, ses yeux prenaient une teinte plus noire et son exaspération allait crescendo. Moi, je ne pouvais rien faire d’autre que la plaindre. Elle me demanda si je pouvais venir à sa place, mais j’avais moi-même un autre engagement. Dommage car le sujet était la diversité en entreprise, et c’est un sujet qui m’intéresse et par lequel je me sens concernée.

- Règle 3 : Respecter les organisateurs de formations.

- Raison : La gestion de la formation impose une logistique pour trouver une salle, composer des groupes de personnes à former ; ça prend du temps et ce n’est pas la partie la plus passionnante du métier. Si la majorité des personnes d’un groupe ne viennent pas à une session alors qu’elles sont inscrites, imaginez un peu le résultat ! La moindre des choses est de prévenir : c’est du respect envers l’organisateur de la formation, juste une question d’éducation en somme. On a suffisamment de moyens à notre portée pour communiquer, aucune excuse n’est recevable sauf la maladie ou l’accident.

Répondre à cet article