RSS

Accueil > Les Idées folles

Les Idées folles

Dernier ajout : 19 septembre 2012.

Pourquoi se priver de lancer des idées ?

Articles de cette rubrique

  • Le sourire a toutes les vertus

    19 septembre 2012, par chris.fournie

    Pourrions-nous lancer une initiative pour demander au maximum de gens de sourire dès que possible. Pas de faire un rictus forcé, non, mais un beau sourire, simple, engageant...
    Une première étape a été lancée par une coach qui, suite au succès de son livre "J’arrête de râler", nous aide à cesser de ronchonner en permanence. C’est un premier cap. Mais soyons audacieux ! Si nous voulons aller encore plus loin, pourquoi ne pas ensuite tenter d’imprimer sur nos visages un signe positif, un sourire.
    Pour (...)

  • Quelques miettes à partager.

    30 août 2012, par chris.fournie

    Le lien social est un des moteurs les plus efficaces de bien-être ; pourtant on ne dit plus bonjour à nos voisins (moi si bien sûr !), on ne s’invite plus à des apéritifs pour se présenter, on ne parle plus. Qu’on se rassure, nous ne sommes pourtant pas devenus muets, nos cordes vocales ont toutes leurs facultés à prononcer des sons !
    J’ai envie de proposer d’aller plus loin que chez nos voisins. Et si on invitait quelqu’un à dîner ? Une personne qu’on identifierait comme étant isolée, ou alors pauvre, (...)

  • Programme d’Animation Sociale

    16 août 2012, par chris.fournie

    Et si on regroupait les gens qui oeuvrent dans des associations humanistes dans un grand Programme d’Animation Sociale (PAS).
    Dans mon métier et sur différents territoires en France, je rencontre une multitude de personnes qui se battent quotidiennement pour le bien d’autrui, que ce soit pour aider des jeunes à s’en sortir, à trouver un boulot, à quitter leur quartier, à voir du beau, pour aider des malades atteints d’un cancer, pour aider certains à créer une entreprise, à se réinsérer dans la (...)

  • Danser dans le métro

    8 août 2012, par chris.fournie

    Pourquoi nous privons-nous de joyeux moments ? Je rêve que nous dansions dans les rames de métro lorsque des musiciens jouent. D’accord, il y a deux prérequis : les musiciens doivent bien jouer et il faut suffisamment de place. Mais imaginez cette scène ! Ne serait-ce pas un instant privilégié de joie partagée ? En retrouvant un peu de plaisir, ne serions-nous pas davantage tolérants et civils (...)